Le vert vaut de l’or

Les plantes nous aident à nous sentir mieux. Au travail, elles dopent la productivité. La verdure réduit le stress thermique en ville. Les détaillants qui misent sur les plantes et les matériaux naturels attirent les clients.

 D’après le spécialiste des tendances et styliste du végétal Romeo Sommers de Bois-le-Duc, la revalorisation de la nature connaît un coup d’accélérateur. « Nous transformons notre environnement domestique en une oasis de verdure bienfaisante. Les plantes exotiques telles que le bananier, le palmier ou le cactus nous donnent l’impression d’être en vacances. Un jardin verdoyant favorise la biodiversité. Une excellente nouvelle pour les insectes ! » D’après Lieven Tilley, designer de l’entreprise bruxelloise Plant Design, cette tendance gagne le lieu de travail. « La biodiversité se renforce dans les zonings industriels. On y voit des espaces verts associés à des plans d’eau, par exemple. Les employeurs devraient prévoir un budget pour l’aménagement de postes de télétravail plus verts. » Il est plus agréable de travailler dans un cadre verdoyant. Les travailleurs sont plus heureux et plus concentrés. La qualité de l’air est meilleure et ils tombent moins souvent malades. « La verdure dope la productivité », estime le professeur Katelijn Quartier du centre de connaissances Retail Design Lab de l’université de Hasselt.

Moins d’agressivité

La verdure fait aussi la différence dans d’autres contextes. « Les patients hospitalisés qui ont une vue sur de la verdure quittent l’hôpital un jour plus tôt, en moyenne », souligne Romeo Sommers. « Les enfants qui jouent dans un espace vert souffrent moins d’hyperactivité et se montrent moins agressifs dans une cour de récréation verdoyante. Une expérience menée en Amérique révèle que les gens se sentent plus en sécurité et affichent un comportement moins agressif dans une ruelle verte que dans un environnement gris. » Le vert joue un rôle de plus en plus important dans l’espace public. « Ces derniers temps, les gens se tournent de plus en plus vers la nature pour se détendre », explique Romeo. « Les arbres rafraîchissent la ville, purifient l’air et atténuent le bruit. Les plantes grimpantes permettent également de casser le gris du béton. »

De la mousse pour purifier l’air

La mousse a aussi un impact positif sur l’environnement. Le bureau de design Achilles Design de Malines a conçu un mur de mousse purificateur d’air à installer à l’entrée d’un tunnel, par exemple. « L’air est poussé à travers une membrane humide », explique le designer Tim Ruytjens. « La mousse capte les particules fines. Les tests réalisés par l’université d’Anvers sont résolument positifs. Le mur de mousse est actuellement installé sur un chantier de construction à Leyde. Nous devons avant tout consentir ce genre d’investissement vert pour notre société, et pas parce qu’il génère des bénéfices. » Il existe d’autres solutions pour purifier l’air. Achilles Design participe à une étude portant sur l’utilisation d’algues pour assainir l’air des salles de réunion et des magasins. « Les algues se trouvent dans une sorte d’aquarium », précise Tim. « Elles extraient le CO2 de l’air de manière écoénergétique et rejettent de l’oxygène. »

Des stimuli pour les clients

La verdure peut aussi avoir des effets positifs sur la vente au détail. « Les plantes humidifient l’air. Les toitures vertes en sedum, par exemple, absorbent l’eau pour assurer un effet refroidissant et une action isolante en hiver », précise Romeo. « Le sedum est idéal pour les toits plats. Le vert inspire la fiabilité, la santé, l’honnêteté et la sécurité. Le client y accorde de l’importance. » Le professeur Katelijn Quartier le confirme : « La jeune génération est particulièrement sensible à la verdure. Mais cette approche doit être inscrite dans vos gènes. Elle doit être au centre de vos activités. Cette durabilité doit également se retrouver dans les marques que vous vendez. Il ne doit pas s’agir d’une couche d’apparat, car les clients auront vite fait de voir ce qui se cache derrière. » Il y a plusieurs manières d’intégrer du végétal. « Des plantes artificielles, des photos de plantes ou un papier peint à motif fleuri sont aussi efficaces. Essayez d’éveiller tous les sens. N’oubliez pas le toucher. Préférez des fauteuils en velours à des modèles en plastique. Utilisez les plantes pour diffuser un parfum doux et frais. Un parfum qui doit correspondre au concept de votre magasin. Évitez un parfum de menthe dans un magasin rose. »

Matériaux naturels

Selon l’architecte d’intérieur Folkert van der Kooij de Studio Oak (Heerenveen), le consommateur est de plus en plus attentif à la durabilité. « Les consommateurs privilégient plus souvent les commerçants responsables. En misant sur la durabilité dans votre intérieur, vous véhiculerez une image positive. Les matériaux naturels ont un impact sur la santé, le bien-être et la qualité de vie. Nos concepts mettent en œuvre des matériaux bio. Nous aimons réutiliser. Nous transformons d’anciens rayonnages en nouvelles armoires, banquettes ou colonnes de présentation. Vous pouvez aussi louer des plantes et des luminaires au lieu d’en acheter. » Lieven Tilley acquiesce : « Les clients apprécient beaucoup le vert. Ils se montrent plus exigeants et privilégient les magasins qui leur font directement une bonne impression. Le vert a le don de mettre à l’aise et d’inciter à l’achat. Faites preuve d’originalité, sortez des sentiers battus. Entourez les produits exposés de verdure, afin de piquer la curiosité du client. »

Lumière du jour et couleurs

Les couleurs influencent aussi le ressenti. « Le vert et le bleu sont des couleurs dotées d’une grande longueur d’onde ; des couleurs qui apaisent et accroissent la productivité des travailleurs », souligne Katelijn Quartier. « Les clients passent plus de temps en magasin et ont donc tendance à acheter plus. Les couleurs dotées d’une courte longueur d’onde, comme le rouge et le jaune, produisent l’effet inverse. » Selon Katelijn, il est essentiel de laisser entrer suffisamment de lumière naturelle. « La lumière ouvre l’espace, souligne la qualité et procure un sentiment agréable. La lumière naturelle attire les clients, jusqu’au fond du magasin. Et si vous laissez entrer plus de lumière naturelle, vous ferez baisser votre facture d’énergie. Ces dernières années, la chaîne Ikea a doté ses magasins de sorties de secours vitrées et de puits de lumière. Les clients ne sont plus friands des espaces fermés, car ils les coupent de la réalité extérieure. »

Gepubliceerd op: 26-05-2021

Reacties

Comments